Suite de ma télénovela a la Défense....


Aujourd’hui Frédérique a rendez-vous avec son supérieur hiérarchique, Jean-Guy K Pinchon IIIrd. Elle patiente dans un petit fauteuil dans le couloir. C’est très long.

Frédérique Bredouille (s’adressant à l’assistante de Jean-Guy qui passe dans le couloir) : Madame, j’attends pour mon rendez-vous avec Jean Guy, est-ce bien à 19h comme vous me l’aviez indiqué ? Il est déjà 19h30 et je ne voudrais pas commettre d’impair

L’assistante, d’un air dur : Non c’est bien 19h mais il est encore sur un call avec le global. Attendez-la.

Un homme passe la tête dans le bureau de Jean Guy et entre en riant « Salut Jean Guy comment va ? » On entend la voix de Jean Guy rieuse « Ouais mais t’as vu le truc sur les Audi du plan société ? Quelle galère » L’homme entre dans le bureau. Il ressort une demi-heure plus tard.

Un autre homme passe la tête dans le bureau de Jean Guy. « Salut Jean-Guy ! Alors tu as pris quoi comme options sur ta nouvelle Audi ? ». Il ressort une demi-heure plus tard.

Frédérique sort des notes de sa grosse sacoche. La pendule indique 20h30. Jean-Guy sort du bureau. « A nous !….faisons vite j’ai un EXCOM a 20h45h»

Frédérique Bredouille (remballant à toute allure ses documents) : Oui tout de suite Monsieur Pinchon ! (elle le suit dans son bureau)

Jean-Guy K Pinchon IIIrd Mademoiselle Bredouille je vous ai engagée pour optimiser la latéralité au sein de notre organisation. Voyez-vous nous avons récemment mis en place une organisation à trois dimensions. Les Lignes sont verticales, les Solutions sont horizontales, les Professions sont en profondeur. Notre plan stratégique à trois mois prévoit de lancer une quatrième dimension, les Réalisations.

Cette organisation est récente, la résistance au changement est forte. Les personnels sont attachés à l’organisation traditionnelle qui était en place depuis longtemps. 6 mois je crois. Du coup, ils manquent d’agilité ….or chacun sait qu’une organisation qui n’est pas agile meurt, comme une girafe qui ne sait pas allonger son cou pour manger de l’herbe dans les arbres. « So bèzic » comme on dit chez nous !

Frédérique Bredouille Oui tout à fait je crois que c’est Darwin qui a écrit cela dans l’ »Origine des Espèces », j’ai lu un paragraphe à ce sujet dans un rapport Mc Nicksey baptisé «Courir ou mourir » je crois qu’on voyait un athlète faire une course d’obstacles sur la couverture

Jean-Guy K Pinchon IIIrd  C’est ça ! l’ »Orifice des Espèces ». Moi je l’ai vu cité dans les sources d’un rapport de chez Brain&Co baptisé de mémoire « Changer ou crever ». Vous savez, celui avec un basketteur en train de marquer un panier sur la couverture. En tous cas bravo. Je vois que vous avez de la culture.

Bref. Je compte sur vous pour nous accompagner dans l’évangélisation autour de cette nouvelle organisation. C’est pourquoi j’ai nommé votre poste « corporate evangelizer » je trouve que ça sonne bien

Frédérique Bredouille Je comprends très bien Monsieur Pinchon, dans mon poste précédent, chez Glouréal, j’étais « coordinatrice transverse ». On m’avait demandé d’optimiser la coordination pour faire en sorte que les gens parlent. J’organisais des réunions. Avec des gens. Je vous ai apporté quelques réalisations (elle étale sur la table des powerpoints dont elle a l’air très fière)

Jean-Guy K Pinchon IIIrd (ne jetant même pas un coup d’œil aux documents) « Coordinatrice transverse » ! (il lève les yeux au ciel)…. Vous êtes chez Formley&Ullbright&Kentridge maintenant. « oui are américaiine »

Frédérique Bredouille (l’air penaud) Veuillez m’excuser Monsieur Pinchon. (elle tente de faire une pile avec les documents)

Jean-Guy K Pinchon IIIrd : Pinchon IIIrd ! Je suis né à Limoges mais mon l’oncle de ma cousine était de Talahasse, Massachussets. Vous êtes dans une entreprise américaine, « never forget zisse ».

Frédérique Bredouille (l’air penaud) Veuillez m’excuser Monsieur Pinchon IIIrd.

J’ai bien noté votre patronyme ainsi que la terminologie à employer pour mon poste. J’imagine que je devrais organiser des réunions pour favoriser les échanges entre les équipes ? Faire des réunions de partage d’expérience, de créativité ?

Jean-Guy K Pinchon IIIrd Ah non pas du tout, il ne faut surtout pas faire perdre de temps de production aux équipes, chez nous ce qui compte ce sont les résultats financiers du trimestre. Donc vous allez élaborer des tableaux de bord et les diffuser à toutes les équipes. Quand toutes les entités utiliseront toutes les mêmes feuilles excel et que je pourrai visualiser les résultats d’un coup d’œil avant de partir au golf, on pourra dire que notre nouvelle organisation aura vraiment été évangélisée. « Tic in ze box ! »

Frédérique Bredouille Ah…..En termes de communication nous pourrions organiser de webcasts pour faire la pédagogie de la nouvelle organisation ? Quelque chose de convivial, d’interactif ?

Jean-Guy K Pinchon IIIrd Quelle bonne idée ! De la convivialité ! Oui nous ferons cela tous les quarters, ce seront des webcasts obligatoires j’apparaîtrai sur les écrans des PC de tous les managers à heure fixe pour leur rappeler les objectifs de Gross Operating Margin. Les objectifs de GOP s’afficheront sur l’écran en lettres rouges. Je serai moi-même devant une tenture rouge avec le logo de l’entreprise en lettre d’or. Cela sera parfait ! « Awesome » ! (ses yeux se perdent dans le vide)

Frédérique Bredouille Nous pourrions même le faire pour l’ensemble des collaborateurs ?

Jean-Guy K Pinchon IIIrd Non. Jean-Guy K Pinchon IIIrd ne parle qu’aux managers.

Ah j’oubliais : vous aurez de l’aide en la personne de Clothilde des Aulnayes votre stagiaire. Une jeune femme formidable.

Frédérique Bredouille Ah ! Est-elle de la famille d’Hubert des Aulnayes de Sarasse le secrétaire général ?

Jean-Guy K Pinchon IIIrd  (levant les yeux au ciel) C’est sa nièce. Comme toutes nos autres stagiaires d’ailleurs, il a une grande famille. Autant dire que vous avez là une recrue de qualité et que vous ne devriez avoir aucune difficulté à atteindre vos objectifs

D’ailleurs vous aurez des indicateurs de performance très objectifs, comme nous tous chez Formley&Ullbright&Kentridge. Votre rémunération sera indexée sur la progression de la marge du groupe

Frédérique Bredouille Mon salaire sera directement indexé sur les résultats du groupe ?

Jean-Guy K Pinchon IIIrd  Tout à fait. La DRH a un logiciel qui calcule en toute transparence les rémunérations. On vous fait noter de façon anonyme par tous les collaborateurs une fois par an, on multiplie par la marge du groupe, on divise par le chiffre d’affaires réalisé en France moins le chiffre d’affaire réalisé au Delaware. Ensuite on entre les résultats dans ce logiciel et il détermine votre salaire. C’est très scientifique et totalement objectif. Mais Mme de La Haute la DRH vous expliquera cela très bien, prenez rendez-vous avec elle.

Frédérique Bredouille Oui, justement elle m’a indiqué que j’aurai un rattachement fonctionnel avec Monsieur Sven Crouton, ainsi qu’un rattachement à Madame Esther Von Bülow qui pilote les activités européennes.

Jean-Guy K Pinchon IIIrd  Oui, enfin vous savez les RH sont des fonctions support, elles n’ont pas toujours une bonne compréhension des enjeux business. (il martèle) Je suis votre unique responsable hiérarchique. Bon l’EXCOM va commencer…(n’écoutant plus, compose le numéro du conf call sur le clavier – on entend la voix automatique de l’opératrice par le haut-parleur « You have reached the Genesys Conference Call Center. Please Dial Star 6 to enter your meeting number or Star Zero to get operator assistance ») 

Frédérique Bredouille Oui mon Dieu l’heure tourne….je vous remercie infiniment de m’avoir accordé tout ce temps. C’est très clair. Je suis vraiment ravie de rejoindre Formley&Ullbright&Kentridge je suis sûre que cela va être une expérience humainement très enrichissante

(Frédérique remballe tous ses documents qui ont été inutiles à grand peine et part sur la pointe des pieds)

Jean-Guy K Pinchon IIIrd  « Jean Guy à l’appareil. Ouais salut Jean Pierre, ça va ? Dis-moi je suis pas du tout d’accord avec le nouveau plan pour le remplacement des Audi ! Moi je voulais celle avec la caméra de radar de recul et là dans le nouveau plan l’option est payante ! Faut me changer ça hein …..»

Frédérique part dans le couloir désert avec sa grosse sacoche. Par la fenêtre on voit le parvis de la Défense plongé dans le noir